Romanian English French German Italian
TRADUCTIONS PROFESSIONNELLES - Tél: +40 758745840

 

traducere autorizata

  • Qu’est-ce qu’une traduction autorisée?

La traduction autorisée est un document écrit, signé par un traducteur autorisé par le Ministère de la Justice, où le traducteur atteste que la traduction du document est conforme à l’original.

    • Qu’est-ce que la langue cible ?

La langue où l’on traduit le texte. Un texte source peut être traduit en plusieurs langues cible.

  • Qu’est-ce que la langue source?

La langue où le texte source est rédigé. Un texte source peut être rédigé en plusieurs langues source.

 

  • Qu’est-ce qu’une traduction spécialisée?

traduceri tehnice

La traduction spécialisée respecte la formulation du texte source et recrée les structures de la langue source en la langue cible à travers les moyens spécifiques à celle-ci.

 

  • traducere legalizata
    • Qu’est-ce qu’une traduction légalisée?

La traduction légalisée est utilisée pour les documents à usage officiel ou international et réside en la garantie de la légalité du document par un organisme d’État ou une institution habilitée en ce sens. Le processus de légalisation des traductions vérifie si la signature (les signatures) et le cachet (les cachets) du document sont authentiques. A travers le processus de légalisation de la traduction on ne vérifie pas ou ne certifie pas si le document est correcte et complet sous l’aspect du contenu et on ne produit pas une approbation du contenu du document traduit par l’institution qui fait la légalisation.

  • Qu’est-ce que la localisation?

La localisation représente l’adaptation linguistique – culturelle et la traduction des applications de logiciel, descriptions techniques, manuels d’utilisation etc., pour les marchés cible.

  • Qu’est-ce que l’apostille?
    apostile

L’apostille est une procédure simplifiée de surlégalisation de certains actes, étant appliquée seulement par les États participants à la Convention sur l’élimination de la demande de la surlégalisation des actes officiels étrangers, conclue à la Haye le 5 octobre 1961. La Convention est connue sous la dénomination de « La Convention de la Haye de 1961 » ou « La Convention Apostille ». Le cachet spécial appelé « Apostille » est appliqué sur le document une seule fois par l’autorité de l’État d’origine et par la suite les autorités de l’État où le document sera utilisé le reconnaitront sans la surlégalisation ou d’autres formalités.

  • Quelle est la liste des États signataires de la Convention de la Haye de 1961?

La liste actualisée au début du mois de juin 2013 sur les États signataires de la Convention de la Haye de 1961 (en Roumanie les institutions de la Préfecture et respectivement les Chambres des Notaires Publics sont compétentes) :

A Afrique du Sud, Albanie, Andorre, Antigua-Barbuda, Argentine, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan
B Bahamas, Barbade, Biélorussie, Belgique, Bélize, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brunei, Bulgarie
C Cap Vert, Tchéquie, Chine (Hong Kong), Chine (Macao), Cyprès, Cook Islands, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie
D Danemark, Dominique, République Dominicaine
E Equateur, El Salvador, Suisse, Estonie
F Fiji, Finlande, France
G Géorgie, Allemagne, Grèce, Grenade
H Honduras
I Inde, Irlande, Islande, Israël, Italie
J Japon
K Kazakhstan, Kirghizstan
L Lesotho, Lettonie, Libérie, Lituanie, Liechtenstein, Luxembourg
M Macédoine, Malawi, Malte, Maurice, Grande Bretagne, Marshall Islands, Mexique, République de Moldavie, Monaco, Mongolie, Monténégro
N Namibie, Nicaragua, Niue, Norvège, Nouvelle-Zélande
O Pays-Bas, Oman
P Panama, Pérou, Pologne, Portugal
R Russie
S Saint Lucia, Saint Vincent & Grenadine, Saint Kitts & Nevis, Samoa, San Marino, Sao Tome & Principe, Serbie, Seychelles, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Surinam, Etats-Unis de l’Amérique, Suède, Swaziland
T Tonga, Trinidad-Tobago, Turquie
U Ukraine, Hongrie, Uruguay, Ouzbékistan
V Vanuatu, Venezuela

Grâce aux accords bilatéraux les citoyens d’Albanie, Chine, République Populaire Démocratique de Corée, République de Moldavie et Pologne sont dispensés de la légalisation de leurs actes en Roumanie.

 

  • Qu’est-ce que la surlégalisation?

La surlégalisation (ou la légalisation consulaire) est la procédure par laquelle un État confirme la véridicité des documents émis sur son territoire ou sur le territoire d’un autre État. La surlégalisation est demandée par une série d’États qui n’ont pas signé d’accords bilatéraux ou multilatéraux sur la simplification ou l’abolition complète de la surlégalisation. La surlégalisation implique des procédures multiples d’authentification de l’acte et des signatures y appliquées et ainsi sur le document on applique, normalement, le cachet de l’ambassade ou du consulat de l’État de destination ou du ministère des affaires étrangères de cet État.

supralegalizarea

English Germany France Italy Romania